Le Mouvement Ahmadiyya en Islam fut fondé le 23 mars 1889, en Inde par Mirza Ghulam Ahmad de Qadian. Il annonça sur l’authenticité des révélations divines qu’il avait été désigné par Dieu comme le Réformateur des derniers temps pour l’Humanité entière. Comme les adeptes d’au moins trois grandes religions notamment Hindouisme, Christianisme et l’Islam, attendent de nos jours leur réformateur respectif, la Sagesse Divine l’a fait comprendre qu’au lieu du retour de Krishna,

de Jésus Christ et de l’apparition de l’Imam Mahdi, un réformateur global, subordonné au prophète Muhammad (saw), devrait être suscité en représentation pour mener une lutte pacifique pour la réunification globale. Ainsi, il est venu pour purifier la religion divine de toute tâche déformatrice apportée par des religieux ou autres afin de rapprocher l’humanité de Son Créateur.

Hadhrat Ahmad, doué et béni de connaissance divine, écrivit plus de 85 ouvrages. Par la grâce de Dieu, il insuffla l’esprit de dévouement et de sacrifice à ses disciples.

Pour perpétuer et accomplir sa mission divine, il fut succédé, après son décès en 1908, par le Système de Califat (la succession). Le Calife actuel, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad, est le cinquième successeur du Fondateur.

Malgré des vagues de persécution particulièrement de la part des musulmans et des gouvernements fanatiques, l’Ahmadiyyat put gagner les cœurs d’à peu près 200 millions de personnes dans plus de 207 pays du globe. La majorité des Ahmadis se trouve en Asie (à l’exception d’états arabes), en Afrique aussi où des centaines d’établissements scolaires et médicaux sont aussi bâtis comme services humains. Il y a de grande communauté dans des pays européens et aux Etats Unis d’Amérique.

Très active dans le domaine de la diffusion de son message pacifique, la Communauté Ahmadiyya a, à part les traductions du Saint Coran en plus 55 langues et les ouvrages en plus de 100 langues, une chaîne de Télévision MTA internationale. Cette chaîne diffuse 24h sur 24 des programmes en Anglais, Français, Arabe, Allemand, Indonésienne, Turque, Bangla, Ourdou, Sawahili, Espagnol etc.

Un autre trait caractéristique étonnant est que l’Ahmadiyya est autosuffisant dans ses finances. Grâce à l’esprit de sacrifice, tout Musulman Ahmadi contribue régulièrement selon ses revenus et beaucoup présentent volontairement et humblement leur temps, talent et savoir pour la réalisation de ses projets.

La Grande Mission du Messie Promisas

 

Pour tous nous lecteurs et lectrices, il est très important de comprendre la mission du Messie Promisas comme prédit par le Saint Prophète pssl. Cette mission vous est résumée ci- dessous :

  • Même si la foi devait monter jusqu’aux pléiades, il la rétablira sur Terre (Muslim), c’est-à-dire qu’il rétablira la foi par le biais des signes célestes.
  • En tant que hakam et adal (Bukhari) c.à.d. en tant que juge et arbitre divin il décidera de ce qui est correct et de ce qui est incorrect dans les croyances et les pratiques des gens.
  • Il démontrera la véracité de l’Islam aux nations du monde par le biais de ses exemples personnels, de ses arguments convaincants et des signes célestes.

 

Le Messie Promisas décrit lui-même sa mission en disant:

«J’ai été envoyé pour démontrer que seul l’Islam est une religion vivante. Et j’ai été béni de pouvoirs spirituels qui rendent impuissants les suivants des autres religions, et aussi ceux d’entre-nous qui sont spirituellement aveugles. Je peux démontrer à tout opposant que le Saint Coran est un miracle de par ses enseignements, de par la lumière de son savoir, de par sa profonde perspicacité et de par sa parfaite éloquence. Ce miracle vaut cent fois ceux de Moïseas et d’Issaas».

(Anjaam-i-Atham, Roohaani Kahazaa’in vol 11, pg 345-346)

 

Les points fondamentaux qui distinguent les musulmans Ahmadis

 

Sans aucun doute, Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promisas, suivit et enseigna la même religion que les autres musulmans. La question suivante se pose donc:

  1. Quelle est la différence entre ses suivants et les autres musulmans ?
  2. La différence se résume-t-elle dans le fait que les musulmans Ahmadis ont reconnu et accepté le Messie Promis et Mahdi alors que les autres musulmans ne l’ont pas reconnu ni accepté?

La réponse à ces questions est que l’acceptation du Messie Promisas par les musulmans Ahmadis n’est pas le facteur principal qui les distingue des autres musulmans. Ils sont distingués car, par le biais de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmadas, ils se sont purifiés spirituellement et ont entrepris la grande mission de la renaissance de l’Islam, qui est associée à la venue du Messie Promis, comme prédit par le Saint Prophète pssl de l’Islam. Les points principaux qui distinguent les Ahmadis des non-Ahmadis sont résumés ci-après:

Elévation spirituelle

Les musulmans Ahmadis se distinguent des non-Ahmadis car ils se sont soumis à la sainte autorité de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promisas et car ils ont été témoins des signes célestes que Dieu montra pour rétablir la foi. Par conséquent, ils ont bénéficié d’une élévation spirituelle et leur foi s’est renforcée en Allah, en la personne du Saint Prophètepssl, et dans le Saint Coran.

Dévotion pour la cause de l’Islam

Ils sont distingués car ils ont répondu présent à l’appel de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmadas pour servir l’Islam, et ils consacrent toute leur énergie pour sa propagation, tout comme les compagnons du Saint Prophètepssl se dévouaient à servir l’Islam.

Rectification des croyances falsifiées

Ils sont distingués car ils ont accepté les rectifications qu’a effectuées Hadhrat Mirza Ghulam Ahmadas, en tant qu’arbitre et juge divin, des erreurs, qui avec le temps, se sont introduites dans les croyances et dans les pratiques des gens. Mais les non-Ahmadis refusent d’abandonner leurs croyances falsifiées. Cela a crée des divergences entre les croyances et les pratiques des Ahmadis et des non-Ahmadis.

Aperçu des différences

Un aperçu des différences principales entre les croyances des Ahmadis et des non-Ahmadis est donné ci-dessous:

Continuité des attributs divins

Les non-Ahmadis croient que le Saint Prophètepssl de l’Islam est le dernier prophète avec qui Dieu, le Tout Puissant, a conversé et que depuis, cet attribut de Dieu (parler à quelqu’un), est suspendu. Les Ahmadis considèrent que cette croyance est irrespectueuse envers Dieu, et que nul attribut de Dieu ne peut être suspendu. Les Ahmadis croient que Dieu communique et communiquera encore avec ses serviteurs pieux comme il le faisait auparavant.

Interprétation de Khâtaman-Nabiyyîne

(le Sceau des Prophètes)Les Ahmadis et les non-Ahmadis croient que le Saint Prophètepssl est le Khaataman-nabiyyeen, c.à.d. le Sceau des prophètes, mais ils diffèrent quant à l’interprétation du verset coranique suivant:

ما کان محمد ابآ احد من رجالکم ولکن رسول اللہ وخاتم النبین

Traduction : Muhammad n’est le père d’aucun de vos hommes, mais il est le Messager d’Allah, et le Sceau des prophètes.

(33 :41)

Selon les non-Ahmadis, toutes les portes de l’apostolat sont fermées à jamais, et aucun prophète ne peut venir après le Saint Prophètepssl, qui, d’après-eux est le dernier prophète.

Toutefois, les Ahmadis considèrent que cette idée est indigne des principes du Saint Prophètepssl de l’Islam, car elle représente le Saint Prophètepsslcomme étant celui qui a mis fin à ce grand cadeau de Dieu, c.à.d. l’apostolat. Selon la croyance des Ahmadis, toutes les portes de l’apostolat sont clauses, exceptées celles de l’apostolat du Saint Prophètepssl. C’est uniquement à travers ses portes de l’apostolat (c'est-à-dire sans ramener une nouvelle loi) que l’apostolat peut être atteint.

Le Saint Coran (4 :70) affirme que le cadeau divin de l’apostolat peut encore être atteint par les suivants du Saint Prophètepssl. Il est ainsi le Sceau des prophètes, c.à.d. que ce n’est pas seulement qu’un Grand Prophète, mais c’est aussi un Prophète, en suivant qui, d’autres personnes peuvent atteindre le rang de prophète.

Croyance dans tous les prophètes

Conformément au Saint Coran (35 :25), les Ahmadis acceptent comme prophète les gens pieux (c.à.d. Zoroastre, Buddha, Krishna, Rama Chandra...) qui ont été acceptés comme messagers divins par une grande partie de l’humanité. Les enseignements de ces messagers ont certes été modifiés, falsifiés, mais d’après les Ahmadis, les enseignements originaux, qui ont été transmis à ces saints, étaient basés sur des révélations divines.

Les non-Ahmadis dénoncent cette position des Ahmadis vis-à-vis de ces réformateurs et refusent de les accepter comme prophète, ce qui va à l’encontre de l’enseignement coranique. (35 :25)

Croyances vis-à-vis de Jésusas

 

La plupart des non-Ahmadis croient que, quand les Juifs ont essayé d’arrêter Jésusas dans le but de le crucifier, Dieu changea l’apparence d’une tierce personne et la fit ressembler exactement à Jésusas, ce changement trompa les Juifs qui saisirent la personne qui avait l’apparence de Jésusas et la crucifièrent, pendant que Dieu élevait Jésusas au ciel pour le mettre hors d’atteinte des Juifs. Depuis Jésusas vit au deuxième ciel avec son corps physique et reviendra sur Terre dans les derniers jours pour accomplir la prophétie annonçant sa deuxième venue.

Les Ahmadis rejettent cette croyance des non-Ahmadis, et croient que c’est bien Jésusas qui a été mis sur la croix, mais étant un homme pieux, Dieu le délivra de la « mort maudite » de la croix. Jésusas ne mourut pas sur la croix, mais était inconscient et dans un état proche de celui de la mort. Il était vivant lorsqu’on le déposa dans le sépulcre, et en sortit vivant le troisième jour. Et ensuite il rencontra ses disciples en secret et leur assura qu’il était bien vivant.

Jésusas voyagea ensuite jusqu’en Afghanistan et jusqu’au Cachemire, où se trouvait une partie des « brebis » des « tribus égarées d’Israël ». Il décéda au Cachemire et on peut encore visiter sa tombe au Srinagar dans la rue de Khan Yar. Cette tombe est encore connue comme étant celle du prophète Yuz Asaf, c.à.d. la tombe de Jésusas, le prophète. Après son décès, son âme s’éleva vers Dieu comme celle des gens pieux. Dans le Saint Coran, il y a une promesse divine concernant Jésusas:

یعیسی انی متوفیک ورافعک الی

Traduction: O Jésus, Je te ferai mourir de mort naturelle et Je t’élèverai à Moi.

(3 :56)

Cette promesse divine signifie uniquement que Dieu ne permettrais jamais que Jésusas meurt d’une mort maudite sur la croix, il le fera mourir d’une mort naturelle, et élèvera son âme vers Lui comme celles des gens pieux.

Les Ahmadis interprètent la prophétie de la deuxième venue de Jésusas, de la même manière que Jésusas interpréta la prophétie de la deuxième venue d’Elieas. Jésusas ne doit pas revenir en personne, mais c’est une autre personne ayant le même esprit et caractère que Jésusas qui le doit, tout comme Jean Baptiste vint en ayant le même esprit et caractère que Elieas.

Les Ahmadis croient que la prophétie de la seconde venue de Jésusas a été accomplie avec la venue de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmadas, qui vint avec l’esprit et la force de Jésusas, comme Jean Baptiste vint avec l’esprit et la force d’Elieas.

Le Jihad en Islam

Les non-Ahmadis attendent l’arrivée d’un Mahdi qui mènera des guerres et qui répandra l’Islam par l’épée. Les Ahmadis rejettent absolument de telles doctrines. Pour les Ahmadis, le Mahdi et le Messie Promisas sont une seule et même personne qui doit venir pour répandre l’Islam, mais pas avec l’épée, avec des arguments convaincants et des signes célestes qui soutiendront sa véracité. Ils croient que le Mahdi est déjà venu en la personne de Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad de Qadian, et ils n’attendent pas, comme les non-Ahmadis, la venue d’un Mahdi qui doit venir pour répandre le sang des non-musulmans.

Par ses puissantes réfutations à de telles doctrines, Hadhrat Mirza Ghulam Ahmadas a rendu un immense service à l’Islam, mais aussi à l’humanité. C’est parce que les Ahmadis rejettent fervemment ces doctrines, qu’ils étaient et sont encore persécutés par des Mullahs incultes et leurs suivants.

Conclusion

De tels principes pures, bénis et pacifiques permettent de promouvoir la paix mondiale et la tranquillité.

Plus ces enseignements seront répandus parmi les nations, plus il y aura de chance d’avoir la paix dans le monde.

Bienheureusement, comme prédit par le Saint Prophètepssl, grâce au Messie Promisas la grande révolution spirituelle des derniers temps gagne très rapidement du terrain chez toutes les nations du monde. C’est une mission divine qui est destinée à être accomplie avec succès, et aucune force sur Terre ne pourra jamais entraver sa marche victorieuse. Insh’Allah !




La Victoire Ultime

Par le Messie Promisas

«Les gens sont peut-être incités à penser que le Christianisme se répandra dans le monde entier, ou que le Bouddhisme prévaudra jusqu’à la fin des temps, mais ils se trompent certainement. Ayez à l’esprit que rien ne peut être accompli sur Terre tant que cela n’ait pas été décrété au Ciel. Le Dieu du Ciel me révéla que c’est la religion de l’Islam qui va conquérir le cœur des gens. »

(Roohani Khazaa’in Vol. 21-Braheen-e-Ahmadiyya, Partie 5, p.427)