L’épithète Khatam-an-Nabiyyine attribué au Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), exige tout naturellement que le Livre qui Lui fut révélé soit le Khatamul-Kutub, en somme il renferme toutes les excellences. D’ailleurs, c’est un fait qu’il regorge de ces excellences, car le principe général qui régit la révélation divine stipule que le pouvoir sanctifiant et la gloire de la parole que reçoit le récipiendaire sont à la mesure du pouvoir sanctifiant et des excellences intrinsèques de ce dernier.

Etant donné que le pouvoir sanctifiant et les aptitudes intrinsèques du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) avaient atteint le point culminant qu’aucun homme n’a atteint ou ne pourra atteindre, de même, comparer aux Ecritures du passé, le Coran se trouve à une éminence, que ne pourra atteindre toute autre parole. Les aptitudes et le pouvoir sanctifiant du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) dépassaient ceux des autres ; il avait atteint l’apogée des excellences.

Il avait atteint le point culminant et le Coran qui lui fut révélé avait atteint la perfection. A l’instar des excellences de la Nubuwwah qui ont été parachevés en la personne du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), celles de la parole divine sont arrivées à la perfection dans le Coran. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) est le Khataman Nabiyyine, et son livre est le Khatamul Kutub.

 

Emission 30