Abou Hamza, Anas ben Mâlik (ra), serviteur du Messager de Dieu, a relaté que le Prophète a dit :

« Aucun d’entre vous ne serez considéré vraiment comme croyant que lorsqu'il aimera pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. »

al-Boukhâri et Mouslim